L’alimentation anti-inflammatoire pour faire rimer manger avec bonne santé

L’alimentation anti-inflammatoire pour faire rimer manger avec bonne santé

La réaction inflammatoire permet à notre organisme de se défendre contre les agressions. Cependant, non maîtrisée, elle peut créer des problèmes de santé parfois très graves. Opter pour une alimentation anti-inflammatoire est un choix éclairé pour maintenir notre corps en bonne santé et pour diminuer l’impact de certaines maladies.

La réaction anti-inflammatoire indispensable au bon fonctionnement du corps

La réaction inflammatoire est une des armes qu’utilise notre organisme pour lutter contre les agressions qu’il subit quotidiennement. Celles-ci peuvent provenir de l’extérieur ou de l’intérieur du corps. Les externes concernent toute intrusion d’un corps étranger (écharde, dard…) ou d’un organisme (bactérie, parasite…) qui peut survenir à l’occasion d’une plaie, par exemple. Il arrive cependant que l’inflammation se déclenche de façon interne, dans le cas de maladies auto-immunes et/ou chroniques.

C’est notre système immunitaire qui commande la réaction inflammatoire dans l’organisme. Dès qu’il perçoit un danger, il se met en alerte et déclenche un ensemble d’actions très complexes visant à la fois à protéger l’organisme et à détruire ce qu’il considère comme un « envahisseur ». Pour faire simple, le système immunitaire envoie des messages qui vont être captés par certains globules blancs. Ceux-ci vont alors converger en nombre vers le lieu de l’inflammation : une part d’entre eux va détruire l’élément étranger, tandis que d’autres vont intervenir dans la cicatrisation.

L’inflammation, concrètement, ça ressemble à quoi ?

L’inflammation cutanée regroupe toujours quatre éléments : de la chaleur, une rougeur, une tuméfaction (gonflement local) et une douleur. Ceux-ci sont liés à la vasodilatation des vaisseaux sanguins dont le but est, entre autres, de faciliter l’accès aux globules blancs à la zone enflammée. Lorsque la cause inflammatoire est éliminée, dans la majorité des cas et chez une personne en bonne santé, l’inflammation diminue jusqu’à disparaître d’elle-même.

Il arrive cependant que celle-ci perdure de façon anormale. Dans ce cas, elle peut déclencher des maladies comme le diabète, par exemple, ou devenir chronique. La maladie de Crohn et la fibromyalgie en sont deux exemples courants. Dans le premier exemple, les patients souffrent de douleurs abdominales, dans le second, ce sont les articulations qui sont touchées. L’inflammation chronique interviendrait également dans le développement de certains cancers. En effet, pour se développer, la cellule cancéreuse a besoin d’un terrain inflammatoire pour se reproduire jusqu’à produire une tumeur.

Les aliments anti-inflammatoires

On en revient une fois encore au fameux régime méditerranéen, qualifié de « meilleur régime anti-inflammatoire » au monde ! En effet, celui-ci, du fait de sa richesse en oméga-3 provenant des poissons gras (thon, saumon…) et en légumes et fruits colorés, en fait une base pour diminuer l’inflammation de votre organisme. Votre démarche peut ensuite être complétée en ingérant du curcuma, reconnu pour être un anti-inflammatoire puissant. Vous pouvez l’intégrer à vos repas en tant qu’épice, mais vous avez également la possibilité de faire une cure sous forme de compléments alimentaires. Pensez, dans le même temps, à augmenter votre ration quotidienne de baies rouges et de légumes verts. En effet, les pigments qu’ils contiennent possèdent des vertus anti-inflammatoires.

Dans tous les cas, privilégiez une alimentation saine, de préférence biologique, et évitez les aliments transformés, comme le sucre et le pain blanc, et ceux contenant des pesticides et des édulcorants. Enfin, n’oubliez pas que manger doit avant tout rester un plaisir, alors sachez que le chocolat noir (contenant 70 % de cacao au moins) reste un excellent aliment anti-inflammatoire, à condition évidemment de vous limiter à un ou deux carrés par jour !

L’alimentation, et particulièrement celle qualifiée d’anti-inflammatoire, est la base pour rester en bonne santé. Accompagnée d’une petite dose d’exercices physiques, elle vous maintiendra en forme sur le long cours ou vous apportera un meilleur confort de vie en cas de maladie chronique. Si vous ne savez pas par où commencer, prenez rendez-vous avec un ostéopathe près de chez vous. Celui-ci saura vous conseiller sur la meilleure marche à suivre vous concernant.

Les conseils donnés dans cet article ne se substituent, en aucun cas, à un diagnostic posé par un médecin ou par tout autre professionnel de santé, ni à un traitement médical.

Gaëlle

Related Posts

L’ostéopathe pour libérer votre diaphragme

L’ostéopathe pour libérer votre diaphragme

L’ostéopathie – une approche naturelle pour éliminer la cruralgie

L’ostéopathie – une approche naturelle pour éliminer la cruralgie

Le correcteur de posture : un dispositif réellement efficace pour le dos ?

Le correcteur de posture : un dispositif réellement efficace pour le dos ?

Conseils à appliquer pour une perte de poids facilitée

Conseils à appliquer pour une perte de poids facilitée

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *