L’ostéopathie pour soulager la névralgie d’Arnold

L’ostéopathie pour soulager la névralgie d’Arnold

La névralgie d’Arnold, qui tient son nom de son découvreur, est une atteinte nerveuse qui touche le haut du corps et plus particulièrement la tête. Les patients concernés sont souvent désemparés face aux difficultés d’établir le diagnostic. L’ostéopathie en proposant un traitement holistique présente de nombreux atouts pour soulager la névralgie d’Arnold.

Quand le nerf d’Arnold se prend la tête

Une névralgie est une douleur causée par l’irritation d’un nerf. L’une des plus connues est la sciatique, associée au nerf du même nom. Dans le cas de la névralgie d’Arnold ou « arnoldite », c’est le nerf d’Arnold qui est en cause. Celui-ci prend racine au niveau des vertèbres cervicales supérieures, passe sur l’arrière de la tête pour aboutir au cuir chevelu. Nerf dit « mixte », il assure à la fois la sensibilité des zones qu’il traverse et la mobilité de celles-ci. L’irritation du nerf peut être due :

  • à la contraction des muscles en contact avec le nerf,
  • à de l’arthrose au niveau des vertèbres cervicales,
  • à un traumatisme au niveau de la tête ou du cou,
  • indirectement au stress, susceptible d’augmenter les tensions à la base de la tête.

L’arnoldite se traduit par une douleur qui part de la nuque et se diffuse derrière la tête, parvenant parfois jusqu’en haut du visage. Celle-ci est décrite comme une vive brûlure ou une succession de décharges électriques.

La névralgie d’Arnold : une maladie difficile à vivre

La première difficulté que rencontre la personne atteinte d’Arnoldite est d’en établir le diagnostic. En effet, les symptômes de cette névralgie étant semblables à d’autres maladies, le médecin ne va pas forcément y penser immédiatement. Cependant, comme elle est reconnaissable à la douleur particulièrement forte qu’elle génère sur le trajet du nerf, le fait de la déclencher mettra le professionnel de santé sur sa voie. Il pourra ensuite demander à son patient de passer des examens pour confirmer son diagnostic. La seconde difficulté pour le patient en butte avec la névralgie d’Arnold, est de réussir à soulager la douleur. Si les médicaments restent sans effet, la vie quotidienne de la personne va vite se compliquer, car l’intensité de la douleur rend tout mouvement insupportable. La personne n’a alors plus d’autre choix que de ralentir, voire cesser toute activité.

L’ostéopathe pour mieux vivre avec la névralgie d’Arnold

Généralement, l’ostéopathe intervient au sein de l’équipe de professionnels de santé entourant la personne touchée par la névralgie d’Arnold. Cependant, son approche holistique est un atout non négligeable pour soulager le patient, en complément de la prise d’antalgiques. En effet, en éliminant les tensions sur le trajet du nerf, l’ostéopathe va diminuer efficacement la douleur. De plus, en agissant sur l’ensemble du corps, le praticien va aider le patient à se détendre, ce qui va relâcher ses tensions au niveau de la nuque et de la tête. Enfin, le praticien pourra également utiliser des techniques manuelles pour diminuer le stress du patient et ainsi permettre à celui-ci de mieux supporter sa maladie et les traitements associés. Entre deux séances, il sera conseillé au patient d’appliquer de la glace sur la zone douloureuse, il profitera ainsi de l’action antalgique associée au froid.

Même si dans le cas de la névralgie d’Arnold, il est difficile de se passer des traitements antalgiques conventionnels, en faisant appel à un ostéopathe près de chez lui, le patient va pouvoir retrouver un meilleur confort de vie. En lui apportant détente et conseils pour diminuer la fréquence des crises, le praticien apporte un véritable plus dans le traitement de cette névralgie.

Les conseils donnés dans cet article ne se substituent, en aucun cas, à un diagnostic posé par un médecin ou par tout autre professionnel de santé, ni à un traitement médical.

Gaëlle

Related Posts

L’ostéopathie pour retrouver un cou en pleine santé après un whiplash

L’ostéopathie pour retrouver un cou en pleine santé après un whiplash

Quel est le rôle et le champ d’action de l’ostéopathe ?

Quel est le rôle et le champ d’action de l’ostéopathe ?

Le tour de main de l’ostéopathe pour contrer le tour de rein

Le tour de main de l’ostéopathe pour contrer le tour de rein

L’ostéopathie pour transformer le stress en zénitude

L’ostéopathie pour transformer le stress en zénitude

No Comment

Laisser un commentaire