Une douleur à la fesse ? Vite ! L’ostéopathe pour qu’elle cesse !

Une douleur à la fesse ? Vite ! L’ostéopathe pour qu’elle cesse !

On apporte souvent peu d’importance à nos fesses, car c’est une région de notre corps qu’on ne voit pas et qui est peu sujette aux problèmes de santé. Il arrive pourtant qu’elles deviennent douloureuses, ce qui complique l’action très commune de s’asseoir et, en conséquence, le quotidien. Pour vous réconcilier avec vos fauteuils et vos chaises, l’une des solutions consiste à prendre rendez-vous avec un ostéopathe. En effet, en partant de l’origine de votre douleur, celui-ci possède tous les outils pour vous aider à retrouver le plaisir de vous asseoir.

La fesse, bien plus qu’une surface rebondie

La fesse, ou « région glutéale » pour les spécialistes, correspond à la partie du corps qui sépare le bas du dos et les jambes et qui est située derrière nos hanches. Il s’agit d’une zone essentiellement musculaire composée du :

  • Grand fessier qui est, comme son nom l’indique, le plus grand des muscles de la fesse et qui est responsable de sa forme.
  • Moyen fessier qui est plus haut que le grand fessier, mais dont la partie basse est recouverte par ce dernier. Sa partie supérieure touche la zone lombaire.
  • Petit fessier dont la partie haute fait suite au moyen fessier et dont la partie basse est recouverte par le grand fessier.
  • Muscle piriforme qui est un muscle profond qui va du sacrum à l’extrémité du fémur.

Parmi les autres muscles qui participent au fonctionnement de la fesse, citons le muscle tenseur du fascia lata, qui s’étend de la base de la fesse jusqu’à la face externe du tibia, et le muscle ilio-psoas qui traverse la fesse en partant des vertèbres lombaires jusqu’au fémur. Les nerfs sciatique et pudendal transitent par la région glutéale. Enfin, la fesse est en lien avec le coccyx, le sacrum et les os du bassin.

Les névralgies en cause dans les fessalgies

Les douleurs à la fesse ou « fessalgies » peuvent provenir de diverses origines. L’une des plus courantes est la sciatique. Pour rappel, le nerf sciatique est le plus gros nerf du corps humain. Au cours de son trajet, il peut rencontrer des obstacles comme lorsqu’une hernie discale se présente. Dans ce cas, le disque intervertébral qui crée la hernie vient irriter le nerf. L’une des autres causes d’une fessalgie est ce que l’on appelle le « syndrome du muscle piriforme ». Cela survient lorsque ce dernier subit des spasmes ou est trop contracté. Il appuie alors sur le nerf sciatique, mais au contraire de la douleur de sciatique qui se diffuse dans la jambe, lors du syndrome, celle-ci est située dans la profondeur de la fesse et peut éventuellement irradier à l’arrière de la cuisse. Une autre névralgie susceptible de déclencher des douleurs dans les fesses, est la névralgie pudendale. Causée par l’inflammation du nerf du même nom, la douleur s’étend généralement aux organes génitaux, à l’anus ou au périnée.

Des fessalgies d’origine musculaire ou articulaire

Outre les névralgies, les fessalgies peuvent également être causées par des tendinites touchant le plus souvent l’un des tendons du muscle moyen fessier. Cela se produit lorsque le tendon est trop sollicité par des activités sportives trop intenses ou à la suite d’un déséquilibre du bassin. L’arthrose de la hanche peut aussi déclencher des douleurs dans les fesses qui sont irradient dans l’aine et sur l’avant de la cuisse jusqu’au genou. Enfin, une douleur au coccyx ou « coccygodynie » se répercute parfois dans les fesses, juste au-dessus du sillon interfessier. Celle-ci peut provenir d’une fracture de l’os suite à un traumatisme ou à un accouchement, ou d’un problème de surpoids.

L’ostéopathe pour soulager votre douleur à la fesse

Afin de proposer un traitement adapté à votre cas, l’ostéopathe va s’intéresser à l’origine de votre douleur à la fesse. Il va tout d’abord vous poser quelques questions pour savoir, par exemple, si vous n’avez pas mal ailleurs ou si vous faites une activité qui serait susceptible d’engendrer des douleurs fessières. Il va ensuite effectuer ses propres tests pour identifier les zones qui manquent de mobilité. Ainsi, si vous souffrez d’une douleur de type névralgique, l’ostéopathe va s’attacher à éliminer tout ce qui peut entraver le nerf sur son trajet. Si votre fessalgie est due à une tendinite du moyen fessier, l’ostéopathe va rééquilibrer toutes les structures susceptibles de créer des tensions excessives sur le muscle et le tendon. C’est pourquoi il va aussi travailler au niveau du bassin et de la hanche. En effet, le muscle moyen fessier est stabilisateur de la marche, donc s’il y a des contraintes trop importantes qui pèsent sur lui, le simple fait de marcher peut déclencher la tendinite. L’ostéopathe va également vérifier l’ensemble des muscles fessiers, ainsi que les abdominaux qui peuvent avoir aussi un impact sur la région glutéale.

Comme il n’existe pas une cause et un traitement uniques à une fessalgie, bénéficier de l’approche holistique d’un ostéopathe, c’est mettre toutes les chances de votre côté pour la soulager efficacement et durablement. Vous retrouverez ainsi rapidement le plaisir de poser vos fesses confortablement sur n’importe quel siège.

Les conseils donnés dans cet article ne se substituent, en aucun cas, à un diagnostic posé par un médecin ou par tout autre professionnel de santé, ni à un traitement médical.

Gaëlle

Related Posts

L’ostéopathe : le meilleur allié de votre bébé

L’ostéopathe : le meilleur allié de votre bébé

Des solutions naturelles pour soutenir son périnée

Des solutions naturelles pour soutenir son périnée

L’ostéopathe pour vous réconcilier avec votre arthrose

L’ostéopathe pour vous réconcilier avec votre arthrose

Comment soigner naturellement les tendinites du sportif ?

Comment soigner naturellement les tendinites du sportif ?

No Comment

Laisser un commentaire