4 solutions naturelles pour soulager les douleurs au coccyx

4 solutions naturelles pour soulager les douleurs au coccyx

Les bêtisiers regorgent de chutes sur les fesses, toutes plus hilarantes les unes que les autres. Si ces scènes sont source de plaisir pour le spectateur, ce genre d’accident peut avoir des conséquences douloureuses pour la victime et entraîner une douleur au coccyx ou « coccygodynie ». En complément ou en remplacement des antalgiques classiquement prescrits, il existe des solutions naturelles pour soulager les douleurs au coccyx.

Le coccyx, c’est quoi déjà ?

Le coccyx se situe tout en bas de notre colonne vertébrale. Il correspond aux 4 dernières vertèbres de celle-ci qui, par leur soudure, forment un seul bloc osseux. Il s’agit en fait d’une queue vestigiale qui existe vraiment au stade embryonnaire, avant de s’atrophier durant le développement du fœtus. Il est relié au sacrum par le biais de structures ligamentaires.

Chez les mammifères, la queue assure un équilibre dynamique dans les sauts et les déplacements. Chez les primates, elle représente même un organe de préhension et sert à communiquer. Évidemment, chez l’homme, ce mini-appendice caudal qu’est le coccyx ne peut pas remplir cette fonction. Il permettrait, au moins chez l’homme, d’apporter plus de stabilité, et donc de confort, à la position assise. Ce qui est sûr, néanmoins, c’est que le coccyx est un point d’ancrage pour de nombreux organes et muscles du bassin.

La coccygodynie ou quand le coccyx fait : « aïe ! »

Le mot « coccygodynie » est le terme unique pour désigner les douleurs au coccyx. Dans un tiers des cas, elles tirent leur origine d’un traumatisme qui peut provenir soit d’une chute ou un d’un coup sur les fesses, soit d’un accouchement qui a été particulièrement long et difficile. Le surpoids est une des autres causes de la coccygodynie. En effet, celui-ci entrave la mobilité pelvienne lors du passage des positions debout à assise, car la personne a tendance à se laisser tomber sur le siège. Cela crée des microtraumatismes au niveau du coccyx qui, à terme, peuvent déclencher la douleur. De façon plus rare, il arrive que la coccygodynie se déclenche sans cause apparente, lorsqu’elle est liée à un terrain inflammatoire ou une hyperlaxité du coccyx.

Les coccygodynies ont toutes en commun d’être plus intenses en position assise ou lorsque la personne passe de celle-ci à la position debout et inversement. D’aiguë, la coccygodynie peut devenir chronique lorsque le traitement ne permet pas de l’éradiquer au bout de deux mois. En plus des difficultés liées au fait de s’asseoir, les douleurs au coccyx peuvent entraîner des troubles du sommeil et de l’humeur, ainsi que des difficultés durant les rapports sexuels.

Solutions naturelles pour se réconcilier avec son coccyx

Il existe de nombreuses solutions naturelles pour soulager les douleurs au coccyx et éviter, ou limiter, la prise d’antalgiques et de corticoïdes. Nous vous en listons quatre ci-dessous :

  • la glace : le froid ayant un effet antalgique immédiat, appliquer un sachet de glaçons ou de petits pois surgelés, entouré d’un linge, va provoquer un soulagement immédiat,
  • la bouée : pour réussir à s’asseoir sans hurler de douleur à chaque fois, il est possible d’utiliser une bouée ou un coussin ergonomique qui empêchent le contact direct du coccyx avec la surface dure du siège,
  • l’ostéopathie : par des manipulations douces, l’ostéopathe va réduire les tensions créées par la coccygodynie, notamment au niveau de l’articulation avec le sacrum. Il traitera également toutes les zones du corps qui ont pu être impactées par la douleur coccygienne et aidera le patient à retrouver une vie normale,
  • les huiles essentielles : pour soulager la coccygodynie, les huiles essentielles de gaulthérie couchée et d’eucalyptus citronné sont particulièrement recommandées, du fait de leurs vertus apaisantes et anti-inflammatoires.

La douleur et l’inconfort quotidien liés à une coccygodynie ne doivent pas empêcher la personne concernée de poursuivre ses activités quasi normalement. C’est pourquoi il est important de trouver des solutions rapidement, d’autant qu’il en existe des naturelles, faciles à mettre en œuvre. Dans tous les cas, n’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un ostéopathe.

Les conseils donnés dans cet article ne se substituent, en aucun cas, à un diagnostic posé par un médecin ou par tout autre professionnel de santé, ni à un traitement médical.

Gaëlle

Related Posts

Une douleur à l’aine ? Faites appel à un ostéopathe pour vous en débarrasser !

Une douleur à l’aine ? Faites appel à un ostéopathe pour vous en débarrasser !

Comment traiter naturellement une hernie discale ?

Comment traiter naturellement une hernie discale ?

L’ostéopathe pour « dénouer » votre plexus solaire

L’ostéopathe pour « dénouer » votre plexus solaire

Dos bloqué ? L’ostéo peut vous sauver !

Dos bloqué ? L’ostéo peut vous sauver !

No Comment

Laisser un commentaire