Une bonne posture au travail : les conseils de l’ostéopathe

Une bonne posture au travail : les conseils de l’ostéopathe

Une grande majorité des patients consultant un ostéopathe le font pour cause de maux de dos. Ceux-ci sont souvent dus à une mauvaise posture prise lorsqu’on est assis à son bureau toute la journée. En effet, ce n’est pas parce que le corps est statique que le dos ne subit pas de tensions, bien au contraire. De même, la posture debout prolongée peut également provoquer des dommages. Pour corriger ces postures qui peuvent vous prendre la tête et vous en mettre plein le dos, l’une des solutions est de prendre rendez-vous avec un ostéopathe proche de votre domicile ou de votre travail.

Pourquoi est-il important d’avoir une bonne posture à son travail ?

S’il vous arrive de vous affaler sur votre fauteuil de bureau ponctuellement ou si vous vous asseyez de façon épisodique, car vous marchez beaucoup dans le cadre de votre profession, ce n’est pas ces quelques heures assises qui risquent de nuire à votre dos. Cependant, lorsque vous êtes mal assis plusieurs heures d’affilée et que vous reproduisez le même schéma jour après jour, vous pouvez déclencher des douleurs non seulement au niveau du dos, mais également au niveau des épaules, des poignets, des mains, etc. Or, si vous n’y prêtez pas attention, celles-ci peuvent persister et devenir chroniques. Pour éviter de souffrir durant plusieurs mois, voire durant plusieurs années, il est donc essentiel d’adopter une posture qui préserve les structures de votre corps.

Les signes d’une mauvaise posture

Avant de souffrir de douleurs chroniques, conséquences d’une mauvaise posture prolongée, il est essentiel d’être attentif à un certain nombre de signes qui montrent que votre posture n’est pas optimale. Par exemple, il n’est pas normal de ressentir des tensions dans la nuque, dans le bas du dos ou dans les poignets à la fin d’une journée de travail. Des maux de tête et de la fatigue oculaire sont également des indices qui doivent vous alerter. Si vous avez mal dans les jambes et que votre circulation sanguine concernant celles-ci n’est pas bonne, vous devez probablement modifier la façon dont vous vous tenez. Enfin, si vous vous sentez oppressé ou que vous avez du mal à respirer, il est clair que votre posture est loin d’être idéale.

Une bonne posture assise, c’est quoi ?

Tout d’abord, la bonne posture est celle qui ne déclenche ni tension, ni douleur au fur et à mesure que votre journée s’écoule. Si vous travaillez assis, cela passe par un siège qui est adapté à votre stature. En effet, celui-ci doit suffisamment maintenir vos lombaires sans que la longueur de l’assise n’appuie sur l’arrière de vos genoux. Vous pouvez éventuellement vous aider d’un coussin pour protéger le bas de votre dos. Vos pieds doivent être posés à plat sur le sol. Si ce n’est pas le cas, modifiez la hauteur de votre siège ou surélevez-les à l’aide d’un repose-pied. Vos coudes doivent obligatoirement reposer soit sur le bureau, soit sur des accoudoirs. En effet, s’ils sont dans le vide, votre épaule va en souffrir, ce qui, à terme, va engendrer des tensions et des douleurs au niveau de cette articulation. Votre ordinateur se situera idéalement à 60 cm minimums de vos yeux, et sa moitié supérieure, à leur hauteur. La manipulation de votre souris ne doit en aucun cas créer de tensions dans votre poignet et votre pouce, sinon, optez pour un modèle plus ergonomique.

Une bonne posture aussi lorsque l’on travaille debout

Les personnes qui travaillent debout ne sont pas non plus à l’abri d’une mauvaise posture. Si vous avez tendance à piétiner sur place, pensez à marcher dès que vous en avez l’occasion. Porter des talons hauts lorsque l’on travaille debout est une très mauvaise habitude qui est dommageable à la fois pour les pieds, les jambes et le dos. Échangez-les donc contre des chaussures plates ou avec un petit talon. D’autre part, il est essentiel de penser à vous étirer régulièrement pour détendre les différentes chaînes musculaires de votre corps.

Un rendez-vous chez l’ostéopathe pour corriger votre posture

Lors de la séance chez votre ostéopathe, celui-ci va relâcher les différentes tensions dues à votre mauvaise posture prolongée. Cependant, si dès que vous êtes sorti de son cabinet, vous ne faites rien pour améliorer celle-ci, vos douleurs reviendront. C’est pourquoi vous devrez aussi suivre les conseils de votre praticien. En voici quelques-uns :

  • Que vous travailliez assis ou debout, il est important de faire des pauses en cours de journée et de marcher. Profitez d’un document à porter à votre collègue, d’une visite à la machine à café ou d’un besoin en fournitures pour faire bouger votre corps. Bien sûr, privilégiez les escaliers plutôt que l’ascenseur !
  • Dès que vous ressentez une gêne ou une tension à un endroit de votre corps, tenez-en compte et étirez-vous ou modifiez votre position.
  • Si vous avez du mal à vous tenir droit, demandez à faire du renforcement musculaire avec l’aide d’un kinésithérapeute, par exemple
  • Si malgré tous vos efforts, vos douleurs persistent, optimisez votre poste de travail en collaboration avec vos supérieurs pour, par exemple, obtenir une souris et/ou un siège plus adaptés à votre morphologie.

Des formations dos et posture en entreprise

Certains ostéopathes proposent des formations « dos et posture » en entreprise. Si vous êtes salarié et que vous pensez que celle-ci peut être bénéfique dans votre situation, parlez-en à vos supérieurs. Non seulement ce genre d’intervention permet de comprendre pourquoi certaines postures peuvent être dommageables pour votre corps, mais elle propose également des conseils pour les corriger. De plus, il s’agit d’un formidable outil de prévention des accidents et maladies professionnelles. Or, cet argument ne peut pas laisser indifférents les responsables d’une entreprise pour lesquels les accidents du travail représentent un coût financier conséquent. Les formations dos et posture diffèrent d’un intervenant à un autre, mais elles comprennent généralement une phase d’observation des postes de travail, suivie de conseils préventifs afin d’apprendre à protéger son dos. Enfin, la dernière partie du cursus permet généralement d’évaluer la posture des salariés en situation de travail et de proposer des corrections soit sous forme d’optimisation des postes, soit sous forme d’exercices d’étirement, par exemple.

Une mauvaise posture prolongée au travail peut provoquer des dommages irréversibles sur votre organisme et occasionner des douleurs sur de très longues périodes. Là encore, la prévention reste de mise pour éviter cela. Afin de corriger votre posture, l’aide d’un ostéopathe est précieuse, que vous le rencontriez à son cabinet ou au sein de votre entreprise.

Les conseils donnés dans cet article ne se substituent, en aucun cas, à un diagnostic posé par un médecin ou par tout autre professionnel de santé, ni à un traitement médical.

Gaëlle

Related Posts

L’ostéopathe : le thérapeute qui mène la vie dure aux TMS

L’ostéopathe : le thérapeute qui mène la vie dure aux TMS

Les avantages de l’ostéopathie pour les personnes âgées

Les avantages de l’ostéopathie pour les personnes âgées

L’ostéopathie, un traitement naturel pour calmer vos brûlures d’estomac

L’ostéopathie, un traitement naturel pour calmer vos brûlures d’estomac

L’ostéopathe : le meilleur allié de votre bébé

L’ostéopathe : le meilleur allié de votre bébé

No Comment

Laisser un commentaire