L’ostéopathe : le meilleur allié de votre bébé

L’ostéopathe : le meilleur allié de votre bébé

L’un des buts de l’ostéopathie est de dénouer les tensions présentes dans le corps pour favoriser un meilleur fonctionnement de ce dernier et cela est valable aussi bien pour les adultes que pour les enfants. En prenant rendez-vous avec un ostéopathe près de chez vous, pour votre petit, vous allez donc lui donner de meilleures armes pour grandir de façon harmonieuse. De plus, si vous vous sentez démuni, face à ses pleurs ou face à ce que vous ressentez comme un mal-être de la part de votre bébé, votre ostéopathe pourra vous rassurer et vous conforter dans votre capacité à prendre soin de votre enfant.

L’ostéopathie pour aider votre bébé à grandir sereinement

Pourquoi emmener votre petit chez un ostéopathe ?

Même si votre nourrisson ne présente pas de problèmes particuliers, il est toujours intéressant de consulter un ostéopathe dès les premiers mois de la vie, ne serait-ce que pour vérifier que tout va bien ! Cependant, il existe des signes qui peuvent aussi vous encourager à prendre rapidement rendez-vous après la naissance, comme :

  • un sommeil très perturbé,
  • une agitation anormale ou au contraire un trop grand calme durant la journée,
  • des troubles digestifs comme des vomissements importants après la prise des repas qui peuvent être le signe de reflux gastro-œsophagiens,
  • des déformations du crâne comme une plagiocéphalie (ou syndrome de la tête plate), par exemple,
  • un œil qui coule abondamment et qui nécessite le débouchage d’un canal lacrymal,
  • des problèmes ORL à répétition,
  • des difficultés à téter, que ce soit pour prendre le sein ou le biberon,
  • etc.

A quel moment peut-on consulter un ostéopathe pour son bébé ?

En fait, votre enfant pourrait être vu par un ostéopathe dès la sortie de la salle d’accouchement. D’ailleurs, certaines maternités mettent des praticiens à la disposition des petits pour qu’ils soient pris en charge dès leur naissance. Cela est intéressant dans la mesure où l’on croit souvent que la majorité des tensions se crée au moment de la naissance, mais leur plus grande partie se développe en fait avant, dans le ventre même de la maman. De plus, si l’accouchement a été particulièrement long, difficile, instrumentalisé… Il va aggraver celles-ci. D’autre part, à l’arrière de la tête, se situe le nerf vague qui est un nerf très important du corps humain dans la mesure où il intervient, entre autres, dans les systèmes respiratoire et cardio-vasculaire. Or, ce nerf va être fortement comprimé lors de l’accouchement. C’est pourquoi il est intéressant de consulter un ostéopathe rapidement après la naissance, ne serait-ce que pour permettre à ce nerf de transiter librement.

Comment se passe la séance d’ostéopathie pour un nourrisson ?

L’anamnèse indispensable aussi pour le bébé

Si le bébé n’est pas capable, comme un adulte, de répondre aux questions que l’ostéopathe va poser au cours de l’anamnèse, celui-ci va cependant pouvoir compter sur le ou les parents qui l’accompagnent lors de la consultation. Ainsi, l’ostéopathe va demander comment s’est déroulée la grossesse, s’il y a eu des événements marquants au cours de celle-ci qui auraient pu impacter le vécu du bébé in utero. Il va évidemment s’intéresser à la façon dont s’est passé l’accouchement. Il va notamment demander s’il y a eu une péridurale, des forceps, une césarienne, si sa durée a été particulièrement longue, etc. D’autre part, l’ostéopathe pourra aussi vous questionner sur d’éventuels traitements que votre bébé a reçus à la maternité. Enfin, il vous interrogera bien sûr sur l’objet de votre consultation.

Le traitement ostéopathique en lui-même

L’ostéopathe demande généralement au parent accompagnant de déshabiller le bébé pour ne lui laisser que sa couche, avec éventuellement un body, puis de l’allonger sur la table d’ostéopathie. Le praticien va ensuite poser doucement une main sur votre bébé et il va procéder à différents tests ostéopathiques qui vont lui donner une idée de la santé globale de votre petit. Il peut aussi le poser contre lui, notamment pour évaluer ce qu’on appelle le MRP ou « Mouvement Respiratoire Primaire » qui va lui donner également des indications complémentaires sur votre enfant. Suivant les informations qu’il aura reçues au cours de ces tests préliminaires, l’ostéopathe va effectuer des manipulations douces pour éliminer les tensions de votre bébé. Il va notamment utiliser des techniques d’ostéopathie crânienne pour apporter. Cela va permettre de détendre les différentes structures qui sont responsables du bon fonctionnement de l’organisme de votre enfant.

Les réactions de votre bébé durant la séance

Même si elles sont très douces et respectueuses, les techniques utilisées par votre ostéopathe vont perturber votre bébé. En effet, celui-ci n’apprécie pas forcément qu’on l’oblige à prendre certaines positions ou qu’on maintienne une main sur sa tête. Si votre petit pleure, ce n’est pas parce qu’il a mal, mais c’est parce qu’il ressent le travail effectué par l’ostéopathe. De plus, le fait d’être touché par un étranger peut également lui faire peur et le mettre en insécurité. Si c’est le cas, vous pouvez rester près de la table d’ostéopathie et lui parler ou le distraire avec un jouet.

Une période d’adaptation après la séance

Comme tous les bébés sont différents, leurs réactions après une séance d’ostéopathie varient également beaucoup d’un individu à un autre. Ainsi, votre petit peut beaucoup pleurer et être très agité ou, au contraire, être très calme et dormir beaucoup après la consultation. Comme pour un adulte, passer entre les mains d’un ostéopathe est fatigant et il faut donc quelques jours pour intégrer le traitement. Normalement, tout revient à la normale ensuite. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à contacter votre ostéopathe pour lui faire part de votre inquiétude. Dans la majorité des cas, celui-ci vous rassurera. Cependant, en cas de doute, il souhaitera peut-être revoir votre petit.

L’ostéopathie pour les bébés comporte de nombreux avantages à la fois pour eux-mêmes et aussi pour les parents qui sont rassurés d’offrir ainsi une garantie supplémentaire pour que la croissance de leur petit. Si la grossesse et l’accouchement se sont bien passés, vous pouvez attendre quelques semaines pour prendre rendez-vous. Mais rien ne vous empêche de consulter plus vite si vous en ressentez le besoin ou si vous pensez que cela pourrait aider votre petit.

Les conseils donnés dans cet article ne se substituent, en aucun cas, à un diagnostic posé par un médecin ou par tout autre professionnel de santé, ni à un traitement médical.

Gaëlle

Related Posts

L’ostéopathe : le thérapeute qui mène la vie dure aux TMS

L’ostéopathe : le thérapeute qui mène la vie dure aux TMS

Les avantages de l’ostéopathie pour les personnes âgées

Les avantages de l’ostéopathie pour les personnes âgées

L’ostéopathie, un traitement naturel pour calmer vos brûlures d’estomac

L’ostéopathie, un traitement naturel pour calmer vos brûlures d’estomac

Des solutions naturelles pour soutenir son périnée

Des solutions naturelles pour soutenir son périnée

No Comment

Laisser un commentaire