Comment prendre soin de son foie naturellement ?

Comment prendre soin de son foie naturellement ?

Organe méconnu qui travaille très souvent dans l’ombre, le foie intervient dans un grand nombre d’échanges métaboliques au sein de notre organisme. Son dysfonctionnement est donc susceptible d’entraîner des troubles diversifiés. Si, lorsque nous sommes nauséeux après un repas, nous faisons directement le lien avec lui, il n’en est pas forcément de même en cas de fatigue, de maux de tête ou de troubles du sommeil. Pourtant, tous ces symptômes peuvent avoir une seule et unique origine : le foie. Il existe heureusement différents moyens naturels pour prendre soin de cet organe déterminant dans le maintien de notre santé, dont la consultation avec un ostéopathe près de chez soi.

Le foie : un organe indispensable à la vie

Les multiples fonctions du foie

Le foie est situé au-dessus des intestins et juste en dessous du diaphragme. Le sang et le bol alimentaire, transformé en chyle, (liquide blanchâtre, résultat de la digestion des aliments) arrivent au foie par le biais de la veine porte. Ils y sont alors transformés et épurés pour être ensuite acheminés au cœur. Cette épuration a pour but de capter les différents matériaux dont le corps a besoin pour fonctionner et fabriquer la bile. Pour rappel, cette substance intervient dans de nombreuses réactions du corps comme la neutralisation du contenu provenant de l’estomac, l’absorption des graisses et l’élimination de certaines substances toxiques. Outre ses fonctions de transformation du chyle, le foie est également une glande endocrine qui est essentielle dans la formation du sang, la transformation des protéines et des graisses, la fabrication de plusieurs enzymes et la réalisation des fonctions de régulation.

Quand le foie tique, c’est le désordre hépatique

Comme il est extrêmement rare d’avoir mal au foie, on ne met pas forcément en rapport une difficulté hépatique avec nos symptômes. C’est pourquoi il est essentiel d’en reconnaître les signes. Comme ils sont extrêmement nombreux, nous vous en listons, ci-dessous, les principaux :

  • une bouche pâteuse, souvent au réveil, avec une haleine nauséabonde,
  • des nausées pouvant aller jusqu’au vomissement,
  • des ballonnements intestinaux fréquents,
  • de la constipation,
  • des maux de tête avec une sensation de tension au niveau des temps,
  • une urine anormalement claire ou foncée et plus abondante la nuit que le jour,
  • de l’insomnie se déclenchant tôt dans la nuit et pouvant se poursuivre jusqu’au petit matin,
  • etc.

Prendre soin de son foie naturellement pour retrouver la santé

Éliminer ce qui dégrade le foie

Depuis des décennies, de multiples campagnes publicitaires nous ont alertés sur les méfaits de l’alcool. Or, l’un d’eux est d’intoxiquer le foie en sclérosant ses vaisseaux. Cela a pour conséquence se perturber ses différentes fonctions, pourtant indispensables à l’équilibre de notre organisme. L’alcool n’est pas la seule cause d’un dérèglement hépatique. Ainsi, une alimentation riche en graisses animales (viandes, fromages…) et en huiles industrielles peut également être dommageable pour le foie. Le café et le lait, pris séparément, ne sont pas particulièrement bénéfiques pour cet organe, mais mélangés ensemble, ils forment un cocktail carrément toxique. Enfin, le pain blanc et le sucre blanc, ainsi que les produits transformés qui en découlent (pâtisseries, confiseries…) peuvent aussi provoquer différents désordres hépatiques.

Choisir une alimentation saine pour son foie

Il ne suffit pas d’éliminer ou de réduire la quantité des aliments cités précédemment pour retrouver la santé de son foie, encore faut-il les remplacer par des produits qui vont favoriser son fonctionnement. L’huile d’olive, l’une des bases du fameux régime crétois, réputé pour fabriquer des centenaires, est probablement l’un des corps gras les plus utiles pour le foie. Cependant, il est essentiel de la choisir biologique et de première pression à froid. En cas de problèmes hépatiques importants, elle peut même être bue le matin à jeun (à concurrence d’une cuillère à café ou à soupe), simplement émulsionnée avec du jus de citron. Ce fruit est d’ailleurs un excellent allié du foie dont il stimule la sécrétion de bile. Les oranges, les groseilles, les fraises et les framboises lui seront également bénéfiques, comme de nombreux légumes, à consommer de préférence crus et d’origine biologique. Enfin, le miel est quasiment incontournable pour rééduquer un foie malade.

Des plantes au service de votre foie

Parmi les nombreuses plantes aromatiques qui peuvent aider votre foie à mieux fonctionner, le romarin est probablement la numéro 1. Vous infuserez une à deux cuillerées à café de sommités fleuries durant dix minutes et boirez cette infusion avant ou après le repas, adoucie, de préférence, avec du miel de romarin, évidemment ! Vous pouvez remplacer le romarin par des fleurs de souci, des feuilles d’artichaut ou de la racine de grande centaurée. La menthe sauvage est également un excellent stimulant pour le foie. Vous pourrez en prendre deux à trois fois par jour, toujours sous forme d’infusion.

Consulter son ostéopathe pour dynamiser la fonction hépatique

Comme nous l’écrivions plus haut, le foie est en contact avec le diaphragme, il est donc aisé de comprendre que ce dernier affecte directement l’organe lors de ses déplacements et que, en conséquence, tout dysfonctionnement va créer des tensions. C’est pourquoi l’ostéopathe va s’attacher à détendre le muscle respiratoire ce qui va être bénéfique pour la fonction hépatique. Il va également vérifier les différents ligaments du foie afin de lui rendre toute sa mobilité. Il va aussi s’assurer que les nerfs qui assurent l’innervation du foie cheminent librement. Il va rdonc éliminer les tensions qui touchent les articulations vertébrales d’où partent les racines nerveuses. Il en profitera pour rééquilibrer, s’il y a lieu, l’ensemble de la colonne ce qui influencera favorablement les différentes fonctions hépatiques.

Comme le foie est un organe indispensable à notre santé, il paraît essentiel d’en prendre soin. Cependant, l’absence de douleur nous met souvent sur des fausses pistes quant à l’origine de nos maux, qu’ils soient digestifs ou non. Pourtant, commencer par rechercher une origine hépatique pourrait bien nous faire gagner du temps. En cas de doute, vous pouvez demander conseil à un ostéopathe. Celui-ci vérifiera le dynamisme de votre foie et corrigera ses éventuels dysfonctionnements.

Les conseils donnés dans cet article ne se substituent, en aucun cas, à un diagnostic posé par un médecin ou par tout autre professionnel de santé, ni à un traitement médical.

Gaëlle

Related Posts

Quels traitements naturels pour soulager une aponévrosite plantaire ?

Quels traitements naturels pour soulager une aponévrosite plantaire ?

Des traitements naturels pour calmer une vessie hyperactive

Des traitements naturels pour calmer une vessie hyperactive

L’ostéopathie pour prendre le sport du bon pied

L’ostéopathie pour prendre le sport du bon pied

Ostéopathie et tendinite de l’épaule : ça décoiffe !

Ostéopathie et tendinite de l’épaule : ça décoiffe !

No Comment

Laisser un commentaire