Des solutions naturelles pour soulager votre douleur à l’omoplate

Des solutions naturelles pour soulager votre douleur à l’omoplate

Parmi les douleurs qui touchent le dos, celle de l’omoplate peut être relativement handicapante puisqu’elle limitera les mouvements de vos bras. Pourtant, il existe différentes solutions pour retarder, voire éviter son apparition. Si malgré tout, vous en souffrez, nous vous proposons, ci-dessous, des actions à mettre en place pour soulager votre douleur. Vous pouvez les compléter en prenant rendez-vous avec un ostéopathe près de chez vous. Celui-ci vous proposera un traitement et des conseils adaptés à votre situation.

L’omoplate : l’os indispensable aux mouvements du bras

Le nom scientifique de l’omoplate est « scapula » qui, en latin, signifie « épaule ». Cela permet de situer parfaitement cet os plat que tout le monde connaît. Cependant, on ignore souvent son fonctionnement et son interaction avec les autres structures du corps humain. L’omoplate a, grossièrement, la forme d’un triangle dont l’angle le plus externe forme, avec l’humérus (l’os du bras), l’articulation de l’épaule. Sur le devant de ce même angle, l’omoplate est articulée avec la clavicule, l’os long qui s’insère aussi en haut du thorax au niveau du sternum. Même si l’omoplate est plaquée contre l’arrière des côtes, elle ne s’articule avec aucune d’elles. Et heureusement ! Sinon nous n’aurions pas une telle liberté de mouvement avec nos bras ! La scapula est également en lien avec de nombreux ligaments et muscles dont le deltoïde (qui recouvre l’épaule) et le trapèze (le grand muscle situé dans le haut du dos qui va du cou à la zone lombaire en s’élargissant au niveau des épaules).

Pourquoi a-t-on mal à l’omoplate ?

Une cause majoritairement posturale

Il existe plusieurs causes possibles à une douleur au niveau de l’omoplate, mais la plus courante correspond à une mauvaise posture. Celle-ci peut provenir de l’habitude qu’a la personne de regarder son téléphone portable en penchant sa tête vers l’avant. Le fait de travailler toute la journée devant un écran d’ordinateur dont la hauteur n’est pas adaptée peut également créer des tensions au niveau de l’omoplate. Certaines professions sont aussi plus sujettes à ce genre de problème. C’est notamment le cas de certains ouvriers du bâtiment ou des coiffeurs qui travaillent en gardant leurs coudes en l’air.

Des traumatismes et des pathologies à l’origine d’une douleur à l’omoplate

D’autre part, une luxation au niveau de l’épaule ou une tendinite comme celle dite « de la coiffe des rotateurs » peuvent également entraîner des douleurs à l’omoplate. L’arthrose ou la fibromyalgie font également partie des pathologies susceptibles d’en être à l’origine. Enfin, dans des cas plus rares, une douleur à l’omoplate peut être le signe d’une pathologie cardiaque ou pulmonaire. Suivant vos antécédents, vous devrez alors être particulièrement vigilant. En cas de doute, il est préférable de contacter le SAMU sans attendre.

La prévention, une des meilleures armes contre la douleur à l’omoplate

Comme souvent, en matière de santé, il vaut mieux prévenir que guérir. Il est donc tout à fait possible d’agir avant l’apparition d’une douleur à l’omoplate en suivant quelques conseils :

  • Face à votre ordinateur, positionnez votre écran à la hauteur de vos yeux et choisissez un fauteuil qui soutient bien votre dos et, en particulier, vos lombaires. De plus, évitez de vous croiser les jambes.
  • Changez de matelas et d’oreiller. Même si cela a un coût, sachez qu’une mauvaise literie est l’ennemie numéro un de votre dos et, en conséquence, de vos omoplates.
  • Échauffez-vous suffisamment avant toute pratique sportive et étirez-vous après chaque entraînement.
  • Apprenez à gérer votre stress et évitez le plus possible toute situation anxiogène. Celui-ci crée des tensions qui se logent dans votre dos et augmentent les contraintes qui pèsent sur vos omoplates. Donc, pensez à faire de la relaxation ou du yoga, par exemple !

Que faire en cas de douleur à l’omoplate ?

Si malgré vos actions préventives, vous avez mal à l’omoplate, la première chose à faire est de mettre vos épaules au repos en arrêtant l’activité à l’origine de votre douleur. Décontractez ensuite celles-ci en effectuant des exercices d’étirement. L’un des plus connus est la « technique du câlin de l’ours ». Il consiste à attraper l’omoplate droite avec la main gauche et la gauche avec la main droite. Les deux coudes doivent alors se superposer. Maintenez cette position durant environ 30 secondes (moins, si c’est douloureux) et relâchez doucement. Vous pouvez aussi soulager vos omoplates en massant la zone douloureuse avec un baume chauffant, de type baume du tigre. Il est également possible de préparer une huile de massage en associant 5 gouttes d’huile essentielle de Gaulthérie couchée dans 20 gouttes d’une huile végétale.

L’ostéopathe pour que la douleur à l’omoplate se… carapate !

Un traitement adapté en fonction des réponses de l’anamnèse

Comme nous l’avons écrit précédemment, l’omoplate est en lien avec différents muscles et ligaments. Identifier l’origine de la douleur sera donc essentiel pour traiter celle-ci. C’est donc la première chose que va réaliser l’ostéopathe. Il pourra ensuite adapter son traitement en fonction de ce qu’il aura trouvé en vous auscultant, mais également en fonction des réponses que vous lui aurez données au cours de l’anamnèse.

Une action à la fois curative et préventive

Le but du praticien va être d’éliminer le ou les blocages articulaires. Il travaillera aussi sur les muscles qui peuvent être anormalement contractés. Il vérifiera l’ensemble de votre posture et corrigera ses éventuels déséquilibres. Il pourra également vous donner des conseils pour limiter les récidives de votre douleur à l’omoplate. Ainsi, il sera susceptible de vous montrer comment réaliser différents exercices pour vous étirer et relâcher vos tensions en haut du dos. S’il le juge nécessaire, il vous expliquera également de quelle façon vous devez optimiser votre poste de travail, si votre douleur est d’origine professionnelle.

Si vous êtes sujet aux douleurs dorsales et, en particulier, à celles situées au niveau des omoplates, vous pouvez mettre en place de nouvelles habitudes pour les soulager. Dès qu’une crise survient, il est également conseillé de ne pas attendre et de prendre rapidement rendez-vous avec votre ostéopathe.Ses différentes manipulations vous soulageront rapidement et la mise en application de ses conseils vous mettra à l’abri des récidives.

Les conseils donnés dans cet article ne se substituent, en aucun cas, à un diagnostic posé par un médecin ou par tout autre professionnel de santé, ni à un traitement médical.

Gaëlle

Related Posts

Devenir ostéopathe : comment y arriver ?

Devenir ostéopathe : comment y arriver ?

Une douleur à la fesse ? Vite ! L’ostéopathe pour qu’elle cesse !

Une douleur à la fesse ? Vite ! L’ostéopathe pour qu’elle cesse !

Que soigne l’ostéopathie viscérale ?

Que soigne l’ostéopathie viscérale ?

Quelles solutions naturelles pour les problèmes de dos ?

Quelles solutions naturelles pour les problèmes de dos ?

No Comment

Laisser un commentaire