L’ostéopathe : le thérapeute qui mène la vie dure aux TMS

L’ostéopathe : le thérapeute qui mène la vie dure aux TMS

Les TMS ou « Troubles Musculo-Squelettiques » sont en constante augmentation depuis près de 20 ans et sont responsables de la majorité des maladies professionnelles. En plus d’entraîner des douleurs et des arrêts de travail pour les personnes concernées, les TMS représentent un véritable problème de santé publique. Il existe cependant des façons de les prévenir et de les traiter de façon naturelle en prenant, par exemple, rendez-vous avec un ostéopathe près de chez vous.

TMS : un acronyme aux multiples répercussions

Un TMS, c’est quoi ?

Un trouble musculo-squelettique ou « TMS » est défini comme une atteinte touchant la périphérie des articulations. Celles-ci sont structurées de façon complexe et comportent :

  • des muscles dont la contraction ou le relâchement permet à l’articulation de se mouvoir,
  • des nerfs qui assurent la connexion entre les muscles et le cerveau,
  • des ligaments qui sont des tissus fibreux reliant les os d’une même articulation entre eux,
  • des tendons grâce auxquels les muscles s’insèrent sur les os et qui transfèrent l’énergie musculaire pour entraîner le mouvement articulaire,
  • des bourses séreuses : sortes de poches aplaties contenant du liquide synovial et dont le rôle est de réduire le frottement des différents éléments de l’articulation,
  • des capsules articulaires qui aident à maintenir les différentes parties de l’articulation en place,
  • etc.

Dès qu’une pathologie affecte l’une de ces structures articulaires, on parle de TMS. Ces troubles peuvent toucher toutes les articulations du corps. Cependant, les plus fréquents se situent au niveau du dos, des membres supérieurs (coude, épaule, poignet) et des genoux.

Quelles sont les causes des TMS ?

Les causes des TMS sont très nombreuses, mais elles trouvent souvent leur origine sur le lieu de travail. Le syndrome du canal carpien arrive en première ligne parmi les maladies professionnelles. Celui-ci peut être causé par des mouvements répétitifs qui sollicitent les bras et les mains. Parmi les métiers concernés, on trouve ceux de l’emballage avec les torsions effectuées pour former ou scotcher les cartons, ceux du jardinage avec l’utilisation du sécateur ou du taille-haie ou encore ceux du transport avec la pression statique prolongée sur le volant que subissent les conducteurs de poids lourds ou les chauffeurs de taxi. L’environnement professionnel est également responsable du déclenchement du syndrome de la coiffe des rotateurs. Cette affection qui touche l’épaule est particulièrement présente chez les coiffeurs dont le métier nécessite de toujours maintenir ses bras en l’air et sans support, mais elle est aussi causée par des activités sportives dans lesquelles il faut lancer un objet (javelot, poids, ballon…) Un autre TMS que l’on rencontre dans le sport est la tendinite du coude ou épicondylite qui concernent plus particulièrement les golfeurs et les joueurs de tennis. Cette tendinite peut cependant être aussi déclenchée par les activités professionnelles où la main est utilisée pour frapper des objets ou pour serrer le manche d’un outil (marteau, cisaille…). Enfin, les lombalgies sont également très présentes dans les TMS à cause du port de charges lourdes et/ou de l’utilisation de machines vibrantes. Il ne faut pas oublier que le manque de sommeil et le stress font partie des facteurs qui augmentent le risque de survenue des TMS.

Quelles sont les conséquences des TMS ?

Les TMS ont, bien sûr, des répercussions sur les personnes qui en sont victimes. La première est la douleur engendrée qui va impacter leur quotidien. De plus, un grand nombre de TMS restreignent aussi la réalisation des gestes du quotidien et limitent les déplacements. Dans les cas les plus graves, cela peut déboucher sur des situations de handicap qui vont empêcher tout retour à la vie professionnelle ou stopper net l’ambition d’une carrière sportive. Les TMS ont également des conséquences au niveau de l’entreprise qui voit son taux d’absentéisme grimper et sa productivité baisser, avec le risque que son ambiance et son image se dégradent. Sans compter que plus la fréquence des TMS augmente, plus le coût des cotisations pour les accidents de travail et maladies professionnelles est important pour l’entreprise.

L’ostéopathe : un professionnel précieux dans la prévention et le traitement des TMS

L’ostéopathie en entreprise pour prévenir les TMS

Le fait de demander l’intervention d’un ostéopathe sur votre lieu de travail va permettre de trouver des solutions immédiates pour réduire le nombre de TMS. En effet, en tant que spécialiste de la physiologie et du fonctionnement des différentes articulations, ce praticien va être en capacité d’expliquer aux salariés comment privilégier telle ou telle posture pour éviter de sursolliciter leur organisme. Il sera également en mesure d’optimiser les postes de travail et de proposer des solutions d’aménagement pour améliorer les conditions sur site. De plus, il pourra établir un état des lieux global pour éliminer les éventuelles sources de stress qui augmentent le risque de TMS et d’accidents professionnels. Enfin, en accord avec la direction, l’ostéopathe sera susceptible de proposer des consultations sur place pour les employés qui n’ont pas le temps de se rendre à un cabinet d’ostéopathie en dehors de leur temps de travail.

Votre ostéopathe pour soulager les douleurs liées aux TMS

Quelle que soit l’origine de vos douleurs, professionnelle sportive ou liée à vos activités de loisirs, vous ne devez pas attendre pour consulter. En effet, plus les TMS sont pris en charge rapidement, moins leurs répercussions seront importantes. L’ostéopathe va ainsi pouvoir éliminer les tensions à l’origine de ceux-ci. Cela va vous soulager, mais surtout vous mettre à l’abri de compensations qui peuvent entraîner d’autres problèmes de santé. Si vous êtes en butte à des insomnies, votre ostéopathe pourra aussi utiliser des techniques d’ostéopathie crânienne pour vous détendre et faciliter l’endormissement. Enfin, si vous êtes sujet au stress, il vous encouragera à pratiquer une activité sportive adaptée ou du yoga qui sont salvateurs lorsqu’il s’agit de voir la vie plus sereinement.

Lorsque l’on sait que 80 % des motifs de consultation en cabinet d’ostéopathie concernent les TMS, il est évident qu’en faisant appel à un ostéopathe, vous allez pouvoir être soulagé rapidement et efficacement de vos douleurs. De plus, vous bénéficierez de ses conseils pour en limiter les conséquences. Enfin, un ostéopathe du sport sera particulièrement bien placé pour vous éviter de développer des TMS liés à votre activité sportive.

Les conseils donnés dans cet article ne se substituent, en aucun cas, à un diagnostic posé par un médecin ou par tout autre professionnel de santé, ni à un traitement médical.

Gaëlle

Related Posts

L’ostéopathie : Le guide complet

L’ostéopathie : Le guide complet

RGO : trois lettres brûlantes que votre ostéo peut vous faire oublier

RGO : trois lettres brûlantes que votre ostéo peut vous faire oublier

Les avantages de l’ostéopathie pour les personnes âgées

Les avantages de l’ostéopathie pour les personnes âgées

L’ostéopathie, un traitement naturel pour calmer vos brûlures d’estomac

L’ostéopathie, un traitement naturel pour calmer vos brûlures d’estomac

No Comment

Laisser un commentaire